de fr it

DominikusTschudi

17.1.1597 (Balthasar) à Wil (SG), 6.6.1654 à Baden, à la chapelle Saint-Léonce de l'abbaye de Muri, cath., de Glaris. Fils de Melchior, chancelier de l'abbaye de Saint-Gall à Wil, et de Verena Giezendanner. Neveu d'Aegidius (->). Ecole abbatiale de Muri (1610), profès (1613), études de philosophie à Dillingen (1614-1617, maîtrise), études de droit canon à Ingolstadt (1618-1622, licence). Secrétaire de l'abbé de Muri Johann Jodok Singisen (1622) et de la congrégation des bénédictins suisses (1630-1644). Econome (1642), puis abbé (1644) de Muri. Visitateur de la congrégation (1645-1654). A la demande des cantons catholiques, T. acheta en 1651 la seigneurie de Klingenberg, avec la basse justice et le patronage sur la paroisse de Homburg. Médiateur durant la guerre des Paysans de 1653. Auteur de traités historiques et hagiographiques.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 936-937
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 17.1.1597 ✝︎ 6.6.1654

Suggestion de citation

Wohler, Anton: "Tschudi, Dominikus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019491/2012-11-21/, consulté le 23.01.2021.