de fr it

Trivulzio

Famille de Milan, citée depuis le XIIe s. et reconnue comme noble en 1277. A la fin du Moyen Age, quelques condottieri sont issus de cette prestigieuse maison divisée en plusieurs branches. Gian Giacomo (->), qui acquit en 1480 la seigneurie de la Mesolcina puis, en 1493, les droits sur Rheinwald et Safien, donna naissance à la lignée des T., comtes de Mesocco. A sa mort en 1518, son petit-fils Gian Francesco (1509-1573) hérita de la Mesolcina, mais en 1549 dut vendre tous les droits seigneuriaux aux habitants; ses héritiers perdirent aussi les autres possessions grisonnes en 1615. La branche s'éteignit en 1678 avec les descendants du prince Gian Giacomo Teodoro (1596-1656). Giovanni Antonio (->), cousin de Gian Giacomo, Antonio (->), neveu de Gian Giacomo, son frère Scaramuzza (->), auquel Antonio succéda en 1518-1519, et Cesare (->), neveu d'Antonio et de Scaramuzza, furent évêques de Côme: issus de la lignée milanaise, ils avaient aussi des liens de parenté avec la branche de la Mesolcina. Au XIXe s., Cristina (->) eut des contacts étroits avec la Suisse, notamment à Genève et avec les exilés du Risorgimento au Tessin.

Sources et bibliographie

  • S. Tagliabue, La signoria dei Trivulzio in Valle Mesolcina, Rheinwald e Safiental, 1927 (réimpr. 1996)
  • HS, I/6
Liens
Autres liens
e-LIR