de fr it

Bridel

Famille vaudoise citée dans la vallée de la Broye, notamment à Combremont-le-Petit, au XIVe s. Le notaire Antoine s'installa à Moudon vers 1453 et en devint bourgeois. Une branche acquit la bourgeoisie de Genève (1791) et une autre celle de Vevey (1759), dont un rameau prit celle de Bienne (1828); en sont issus deux Gustave (->, ->). Boniface (vers 1475-1552) joua un rôle important à Moudon (membre du Conseil des Douze, gouverneur de la ville, député aux Etats de Vaud, etc.). Philippe (1680-1771) fut le premier pasteur de la famille, qui donna une quinzaine de théologiens, dont certains professeurs à l'académie ou à l'université, tels Claude (->), Jean-Louis-Philippe (->) et Philippe (->). Les B. jouèrent un rôle en vue dans l'Eglise libre. Ils se distinguèrent aussi dans le préceptorat avec Samuel-Elisée (->), le négoce, l'édition avec Georges-Victor (->), la littérature avec Philippe-Sirice (->), le droit avec Louis (->) et Marcel (->), la médecine. Parmi les ingénieurs, Charles (1869-1945) fut inspecteur et directeur des chemins de fer ottomans (1905-1919).

Sources et bibliographie

  • Recueil de généal. vaudoises, 1, 1922, 629-686

Suggestion de citation

Pierre-Yves Favez: "Bridel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.01.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019597/2003-01-09/, consulté le 05.10.2022.