vonFrauenberg

Her Heinrich von Frowenberg. Miniature tirée du Codex Manesse (Universitätsbibliothek Heidelberg, Cod. Pal. germ. 848, fol. 61v).
Her Heinrich von Frowenberg. Miniature tirée du Codex Manesse (Universitätsbibliothek Heidelberg, Cod. Pal. germ. 848, fol. 61v). […]

Famille noble (noblesse) de Haute-Rhétie résidant au XIIIe et au début du XIVe siècle au château fort du même nom, près de Ruschein. Les Frauenberg étaient probablement, comme les Friberg, une branche des seigneurs von Sagogn, apparue vers 1250 après un partage d'héritage. Le premier représentant connu est Heinrich von Frauenberg (mentionné entre 1257 et 1266), vraisemblablement identique à Heinrich von Sagogn cité en 1251 avec son frère Friedrich von Friberg. Les deux frères apparaissent ensuite à plusieurs reprises comme témoins. La famille possédait aussi le château fort de Felsberg avec le patronage de l'église, ainsi que des biens et droits à Luzein, Castrisch et Falera. Heinrich von Frauenberg (attesté entre 1284 et 1305), qui était aussi minnesänger (Minnesang), mena sans grand succès une politique favorable à l'évêque de Coire et hostile aux Habsbourg (Rhétie). A la fin des années 1280, il apporta son soutien à l'évêque Friedrich von Montfort lors du long conflit opposant l'abbé de Saint-Gall Wilhelm von Montfort aux Habsbourg et aux Werdenberg. Quelques années plus tard, il se mit au service du roi Adolphe de Nassau, adversaire malheureux d'Albert Ier de Habsbourg, et fut vaincu avec lui en 1298 à la bataille de Göllheim (Palatinat). En raison probablement de la position qu'il avait prise, la famille transféra sa résidence de la Surselva au château fort de Gutenberg près de Balzers. A la mort de Heinrich von Frauenberg (1314), ses adversaires se partagèrent le domaine familial après l'avoir racheté à ses deux filles, Katharina et Margaretha von Frauenberg: le château de Gutenberg passa à l'Autriche, le château fort de Felsberg et les domaines de la Surselva aux Werdenberg.

Sources et bibliographie

  • Mooser, Anton: «Frauenberg», in: Bündnerisches Monatsblatt, 1927/1, pp. 25-42.
  • Muraro, Jürg Leonhard: «Untersuchungen zur Genealogie der Freiherren von Wildenberg und von Frauenberg», in: Maurer, Helmut (éd.): Churrätisches und st. gallisches Mittelalter. Festschrift für Otto P. Clavadetscher zu seinem fünfundsechzigsten Geburstag, 1984, pp. 67-89.
Liens
Autres liens
e-LIR

Suggestion de citation

Martin Leonhard: "Frauenberg, von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.04.2016, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019617/2016-04-20/, consulté le 15.06.2024.