de fr it

vonFriberg

Famille appartenant à la haute noblesse de Haute-Rhétie, attestée de la moitié du XIIIe s. au XIVe s., propriétaire des châteaux du même nom dominant Siat et Jörgenberg près de Waltensburg/Vuorz et bénéficiaire d'autres droits à Andiast et Rueun. Les F. étaient probablement une branche des seigneurs de Sagogn, à l'instar de la famille noble von Frauenberg. Leur premier représentant connu, Friedrich (attesté jusqu'en 1289) est, semble-t-il, identique à Friedrich von Sagogn, cité plusieurs fois comme témoin avec son frère Heinrich von Sagogn/Frauenberg dès 1251. Après avoir occupé des châteaux épiscopaux, il fut vaincu en 1255, avec d'autres membres de la noblesse, dont Heinrich von Belmont, dans la bataille d'Ems par l'évêque de Coire Heinrich von Montfort, évêque élu. Au cours du premier quart du XIVe s., la famille transmit sa seigneurie aux ducs d'Autriche, qui la lui remirent en fief. A la mort de Reinger (✝︎av. 1330), fils probable de Friedrich et dernier représentant des F., la seigneurie revint à l'Autriche.

Sources et bibliographie

  • O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 105-111
  • J.L. Muraro, «Untersuchungen zur Genealogie der Freiherren von Wildenberg und von Frauenberg», in Churrätisches und st. gallisches Mittelalter, éd. H. Maurer, 1984, 67-89
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Variante(s)
von Fryberg