de fr it

vonGerenstein

Famille de barons qui doit son nom au château de G. (comm. Bolligen) surplombant la voie reliant Berne à Berthoud. Seuls sont connus quelques représentants du XIIe et du début du XIIIe s., sans qu'il soit possible de reconstituer une généalogie en ligne agnatique (paternelle) ou de déterminer l'importance de la seigneurie. Un certain W. et un prénommé Otto ont dû être avoués de l'Eglise de Lausanne avant le milieu du XIIe s. On peut supposer que la famille était alors liée aux Zähringen. En 1180, Otto est cité comme témoin dans la lettre de fondation de la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Münchenbuchsee. Wilhelmus dominus de Garestein, bourgeois de Soleure et de Büren (SO), qui apparaît entre 1221 et 1280, n'appartenait sans doute pas à cette famille, pas plus que Mangold de Thurre dictus Gherensten, mentionné en 1276. Il doit s'agir de personnes ayant repris la seigneurie, la famille s'étant éteinte avec Heinrich (mentionné en 1228).

Sources et bibliographie

  • FRB, 1-3, 5