de fr it

Johann MartinSchmid von Bellikon

18.5.1649 à Bellikon, cath., d'Uri. Fils de Peter Schmid, capitaine. Katharina Kyd. En 1640, avec son fils Johann Balthasar, S. acheta à Magdalena Keller, de Bâle, le château de Bellikon, avec les basses juridictions de Bellikon et de Hausen, dans le bailliage de Rohrdorf. Membre du Conseil d'Uri en 1645, reçu par l'empereur Ferdinand III dans la chevalerie d'Empire en 1646.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die mittelalterlichen Burganlagen und Wehrbauten des Kantons Aargau, 1, 1905, 110-111, 136
  • MAH AG, 6, 1976, 340-348
Liens
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ✝︎ 18.5.1649

Suggestion de citation

Meier, Bruno: "Schmid von Bellikon, Johann Martin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.06.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019661/2010-06-28/, consulté le 23.04.2021.