de fr it

Wilhelm vonGrünenberg

Mentionné dès 1384, 1454 au plus tard. G. est le représentant le plus important de sa famille, qui s'éteignit avec lui. Il vendit la seigneurie d'Aarwangen à Berne en 1432, renonça à sa combourgeoisie avec cette ville et acquit la seigneurie de Rheinfelden comme gage impérial. Conseiller de l'empereur Frédéric III, partisan de l'Autriche, il s'opposa aux Confédérés lors de la guerre de Zurich. En 1445, il entra en conflit avec Bâle au sujet de la ville et seigneurie de Rheinfelden, problème réglé par un traité de paix en 1449.

Sources et bibliographie

  • E. Kaufmann, «Die Grünenberg», in Zofinger Neujahrsblatt, 58, 1973, 15-32
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1384 ✝︎ 1454
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)

Suggestion de citation

Sauerländer, Dominik: "Grünenberg, Wilhelm von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019709/2006-03-16/, consulté le 02.12.2020.