de fr it

vonKapfenberg

L'origine de cette famille (probablement de barons) n'est pas facile à cerner. D'après Jean Jacques Siegrist, elle serait en relation avec le château fort en ruines de K. (comm. Doppleschwand); il suppose que les K. furent une lignée collatérale ou bâtarde de la branche aînée des barons de Wolhusen. Walther Merz, puis Klaus Plaar situent le berceau des K. sur le Kapf près de Balzenwil (comm. Murgenthal). Seule est attestée la famille d'Arnold, grâce aux donations qu'il fit au couvent de Saint-Urbain en 1197 qui le placèrent parmi ses bienfaiteurs les plus importants. Son épouse Wilbirg était probablement issue de la famille von Langenstein. Grâce aux donations, les propriétés des K. à Doppleschwand et Grosswangen sont documentées, en particulier le patronage d'Oberrot (donation, en expiation des péchés, de la seigneurie de K. dont le couvent de Trub disposa jusqu'en 1346). En 1364, le château fort de K. se trouvait entre les mains de la branche cadette des barons de Wolhusen.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die mittelalterlichen Burganlagen und Wehrbauten des Kantons Aargau, 1, 1905, 278-279
  • F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977, 131, 160
  • K. Plaar, Balzenwil, 1997, 18-20