de fr it

vonMontalt

vonLöwenberg

Famille noble grisonne des XIIe-XIVe s. Détenant, outre le château fort de M. près de Riein, celui de Löwenberg, elle comprend probablement les porteurs de ce nom cités en 1160 et 1258. Ses terres se situaient à Riein, Pitasch, Sevgein, Degen et Schluein. Elle apparaît avec Walter (✝︎1252), père de Simon (cité entre 1209 et 1262), qui prit part en 1255 à la guerre contre l'évêque de Coire, aux côtés des barons de Belmont et de Rhäzüns. Heinrich (cité entre 1333 et 1376) et Simon (->), derniers représentants masculins, reçurent par leur mère Margarethe von Grünenfels le château fort de Grünenfels avec Schlans. Une partie de leurs biens fut cédée aux comtes de Werdenberg-Sargans; Elisabeth (citée entre 1378 et 1382), fille de Simon, vendit en 1378 aux comtes de Rhäzüns l'héritage de son oncle Heinrich.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930, 133
  • O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 88, 92-93
  • J.L. Muraro, «Die Freiherren von Montalt und ihre Rechte in der Surselva», in JHGG, 136, 2006, 5-39
Liens
Autres liens
e-LIR