de fr it

vonOberhofen

Famille noble de l'Oberland bernois, éteinte à la fin du XIIe s., qui tire son nom d'O., centre d'une seigneurie située au bord du lac de Thoune. Les liens généalogiques de la dernière génération n'ont pu être établis que pour Werner (attesté en 1175) et à travers des dépositions de témoins du couvent d'Interlaken (début du XIVe s.). Seilger (->) est désigné dans l'historiographie comme un frère de Werner, de même que Libo, non attesté à son époque, mais revendiqué comme bienfaiteur par le chapitre d'Amsoldingen. Des liens de parenté existaient avec les barons de Thoune. La tradition selon laquelle le territoire d'O. se serait détaché d'une vaste seigneurie de Thoune, en supposant des structures de la propriété stables sur plusieurs siècles, a donné trop d'importance à cette parenté. Une alliance matrimoniale avec une branche des barons d'Eschenbach est toutefois certifiée.

Sources et bibliographie

  • B. Frei, Beiträge zur Geschichte des Adels im Berner Oberland (12./13. Jahrhundert), mém. lic. Zurich, 1988