de fr it

deThounebarons

Famille de barons de l'Oberland bernois, propriétaire du château fort de Thoune (sis alors à un autre emplacement que le château encore existant) et de celui d'Unspunnen près de Wilderswil. Elle était possessionnée sur la rive droite du lac de Thoune et dans la vallée de Grindelwald. Des liens existaient avec les barons d'Oberhofen, de Heimberg, d'Eschenbach, de Bremgarten et, éventuellement, de Strättligen. On a d'abord émis l'hypothèse de la division dynastique linéaire d'une seigneurie homogène, issue d'un ensemble de terres que les comtes de Bargen détenaient en Haute-Bourgogne. Selon une nouvelle thèse, les biens d'un clan plus ancien, appelé T., auraient été repris vers 1200 par un groupe de nobles de Suisse orientale gravitant autour des comtes de Rapperswil. Les premiers T. connus sont Werner (1130-1146) et son frère Ulrich (1133); les frères Burkhard, Conrad, abbé d'Einsiedeln (1213-1234), et Henri (->), évêque de Bâle, sont considérés comme les derniers.

Sources et bibliographie

  • B. Frei, Beitrag zur Geschichte des Adels im Berner Oberland (12./13. Jh.), mém. lic. Zurich, 1988, 71-78
En bref
Variante(s)
von Unspunnen