de fr it

vonSchwarzenbachfamille, SG

Famille noble des XIIe et XIIIe s., qui tire son nom de la localité de S. (comm. Jonschwil), possessionnée surtout dans les environs de Wil (SG) et sur le Seerücken (Sommeri et Romanshorn). A l'origine, les S. faisaient peut-être partie de l'entourage des abbés de Saint-Gall. La première représentante connue est Offemia, nonne, qui fonda une messe d'anniversaire pour ses ancêtres à l'abbaye de Fischingen dans le dernier tiers du XIIe s. Après 1216, un chevalier W. (probablement Walter) apparaît comme témoin dans un document épiscopal; en 1221, les frères Eglolf et Conrad, chevaliers, sont mentionnés dans un conflit avec le curé de Romanshorn concernant les dîmes du vin et des novales. En 1241, Lütold (déjà mentionné en 1222) est cité deux fois comme témoin dans le cadre des dispositions du mariage de Hartmann IV de Kibourg avec Marguerite de Savoie. Les Bäbingen, mentionnés dès le milieu du XIIIe s., sont peut-être issus des S.

Sources et bibliographie

  • J.A. Pupikofer, Geschichte des Thurgaus, 1, 1886, 512
  • Sablonier, Adel