de fr it

vonÜsenberg

Famille de barons, attestée dès 1052 dans le Brisgau, dont le siège était le château fort du même nom près de Brisach (auj. disparu), fief de l'évêque de Bâle. Les Ü. occupaient la charge de grand échanson de l'évêque de Bâle, qui leur remit en fief de nombreux biens. Aux XIIe et XIIIe s., ils s'approprièrent des possessions de l'abbé d'Einsiedeln et d'autres couvents, dont ils étaient avoués. Leurs terres s'étendaient de Kaiserstuhl à Bâle. Ils détenaient à Riehen la moitié du patronage de l'église et d'autres droits, qu'ils cédèrent à l'abbaye de Wettingen en 1238. Après le partage de leur seigneurie vers 1290, les Ü. déclinèrent rapidement et s'éteignirent en ligne masculine en 1379.

Sources et bibliographie

  • H. Maurer, «Die Freiherren von Üsenberg und ihre Kirchenlehen», in ZGO, 67, 1913, 370-429
  • A. Zettler, T. Zotz, éd., Die Burgen im mittelalterlichen Breisgau 1, Nördlicher Teil, 2 vol., 2003-2006

Suggestion de citation

Hess, Stefan: "Üsenberg, von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.02.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019789/2013-02-19/, consulté le 07.03.2021.