de fr it

vonVisp

Famille de chevaliers résidant sans doute au château fort de Hübschburg sur le Schönbüel, au-dessus de Viège dont elle porte le nom (lat. de Vespia) et où elle joua un rôle politique important au XIIIe s. Ses membres entrés au service des évêques de Sion sont parfois qualifiés dans les sources de seigneurs ou de comtes. Le chevalier Walter, fils du chevalier Wilhelm, fut major épiscopal de Viège de 1218 à 1248. En 1219/1220, il cosigna, comme son frère Johannes, le traité de paix entre l'évêque Landri de Mont et les barons de la Tour. Peter, fils du donzel Anton et petit-fils de Walter, est attesté comme chanoine du chapitre cathédral de Sion de 1287 à 1316. La famille s'éteignit vers le milieu du XIVe s.; l'un de ses derniers membres connus est la sœur converse Agnes, qui vivait en 1337 en recluse près de l'église Saint-Martin de Viège. Ses armoiries (deux lions affrontés) devinrent celles de la ville et du dizain de Viège.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 284
  • A. Donnet, L. Blondel, Châteaux du Valais, 21982, 241