de fr it

vonWasserstelz

Famille de barons (XIIe-XIVe s.), dont le nom est issu des châteaux disparus de Schwarzwasserstelz, sur une île du Rhin en aval de Kaiserstuhl, et de Weisswasserstelz, sur la rive droite opposée. Les W., rarement cités dans les documents, sont attestés pour la première fois en 1174 avec Werner. Heinrich et son fils Arnold figurent dans le nécrologe de l'abbaye de Rheinau (XIIe s.). Des liens généalogiques apparaissent avec Eberhard, mentionné entre 1198 et 1239. Au cours du XIIIe et au début du XIVe s., les W. furent obligés de céder à divers couvents, par vente ou par échange, une partie de leurs propriétés foncières à Riehen, Engstringen, Rorbas et Fisibach. A partir des années 1270, des relations peuvent être établies avec les barons de Regensberg. On suppose aussi un lien de parenté avec les barons de Tengen. Reinhart, mentionné jusqu'en 1316, et son frère Rudolf, attesté jusqu'en 1319, sont les derniers représentants masculins de la famille.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die mittelalterlichen Burganlagen und Wehrbauten des Kantons Aargau, 2, 1906, 551-552; 3, 1929, 122