de fr it

vonWillisau

Famille de barons, connue seulement par ses derniers représentants. Elle doit sans doute son nom à la fonction d'administrateur paroissial que ses membres semblent avoir exercée à W. Elle possédait des biens dans les environs de la ville de W., à Seewagen (comm. Ettiswil) et à Mauensee; elle en avait peut-être aussi à W. même, avant que son existence soit attestée. En revanche, aucun château fort ne peut lui être attribué. Elle s'allia probablement avec les barons de Grünenberg. Un dominus Wernherus de Willisow est mentionné vers 1167 comme vassal des comtes de Habsbourg. Le chevalier Markwart apparaît vers 1200 comme bienfaiteur de l'abbaye de Saint-Urbain; il figure uniquement dans des documents de cette institution, à l'instar de quelques membres féminins de la famille, qui s'est éteinte au début du XIIIe s. Les comtes de W., dont il est question de l'historiographie depuis la chronique lucernoise illustrée de Diebold Schilling (1513), sont une invention.

Sources et bibliographie

  • A. Bickel, Willisau, 1, 1982, 135-139, 168-169