de fr it

vonWunnenberg

Famille de barons, portant le nom du château fort de W., près de Buhwil (auj. comm. Kradolf-Schönenberg). Les frères Rudolf et Heinrich sont cités comme témoins en 1209 et en 1216. Mechthild (vers 1268) était en 1244 nonne au Fraumünster de Zurich, dont elle devint abbesse en 1255. En 1297, Wilhelm remit en douaire à sa femme Katharina un domaine à Mauren. En 1300, Heinrich von Klingenberg, évêque de Constance, afferma les péages de la ville de Constance à Ulrich, pour une durée de trois ans. Les frères Heinrich et Rudolf, apparentés aux Güttingen, aux Habsbourg et aux Regensberg, sont attestés comme témoins et moines de l'abbaye d'Einsiedeln vers 1311-1321. L'appartenance du prévôt de corporation zurichois Rudolf à la famille de barons n'est pas avérée.

Sources et bibliographie

  • O. Ringholz, «Geschichte des fürstlichen Benediktinerstiftes U.L.F. zu Einsiedeln [...]», in Gfr., 43, 1888, 127-394, surtout 137, 141-142
  • W. Merz, F. Hegi, éd., Die Wappenrolle von Zürich, 1930, 135
  • C.C. Wunnenberg, Die Geschichte der Wunnenberg in rheinischen Gauen, 1932, 13-28
  • MAH TG, 2, 1955, 300
  • HS, III/1, 2003-2004