de fr it

JakobEngel

15.9.1632 à San Vittore, 30.11.1714 à Eichstätt (Bavière), cath., de San Vittore. Constructeur de fortifications à partir de 1661, puis architecte du prince-évêque d'Eichstätt en 1667 au plus tard, E. dirigea l'édification des bastions de la Willibaldsburg, du palais du prévôt (1672), de la cour du chapitre sur la place de la cathédrale et probablement de la cour du chapitre d'Ulm. La reconstruction de la résidence du prince-évêque vers 1700 fut la plus importante commande de sa carrière. Il bâtit de nombreuses églises aux alentours d'Eichstätt. On lui a aussi attribué les plans de la cathédrale d'Arlesheim ainsi que d'une partie des maisons des chanoines, ce qui est toutefois contesté depuis peu: il semblerait qu'E. ne soit venu à Arlesheim que lorsque les travaux de la cathédrale (1679-1681) étaient pratiquement achevés. Il livra néanmoins des plans pour les maisons des chanoines, dont les nos 10 et 12 peuvent être considérés comme son œuvre. En dépit d'une activité très variée, E. ne disposa que d'un répertoire de formes restreint, qui n'évolua ni ne s'enrichit guère. Avec son successeur, Gabriele de Gabrieli, originaire de Mesocco, E. conçut le baroque dit d'Eichstätt, qui devait se propager bien au-delà de la ville à laquelle il a imprimé sa marque. Ses édifices ramassés aux façades à dominantes horizontales offrent un mélange de gothique tardif (encorbellements), de tradition locale dans le goût Renaissance (pignons segmentés ou triangulaires), de préceptes des théoriciens de l'architecture et de prébaroque à tendance maniériste. E. manifesta en outre un sens aigu de l'urbanisme.

Sources et bibliographie

  • G. Schmid, Der Eichstätter Hofbaumeister Jakob Engel (1632-1714), 1987
  • M. Pfister, Baumeister aus Graubünden, Wegbereiter des Barock, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Giacomo Angelini (nome de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 15.9.1632 ✝︎ 30.11.1714

Suggestion de citation

Heyer, Hans-Rudolf: "Engel, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019835/2005-10-24/, consulté le 03.12.2020.