de fr it

Carl Ferdinand vonEhrenberg

25.7.1806 à Halle, 9.4.1841 à Zurich, prot., de Halle, de Riesbach (auj. comm. Zurich) en 1836. Etudes à l'école des métiers du bâtiment et à l'académie de Munich, puis à l'académie d'architecture de Berlin, examen d'architecte royal (1828). Venu à Zurich vers 1830, E. enseigne les mathématiques appliquées, l'architecture et le génie civil à l'institut technique industriel jusqu'en 1833 et à l'université comme privat-docent. Il édite de 1836 à 1841 la Zeitschrift über das gesammte Bauwesen, première revue suisse d'architecture. En 1837, il fonde à Aarau la Société suisse des ingénieurs et architectes (SIA). Parmi les réalisations majeurs d'E. figurent des villas de maître et l'hôtel de ville de Glaris (1837), diverses maisons d'habitation, dont celle de la Rämistrasse 26 à Zurich (1837), le palais épiscopal de Sion (1840). Dans la Suisse de la Régénération, E. s'est imposé à la fois comme théoricien (enseignant, universitaire, publiciste, défenseur des droits de la profession) et comme praticien (édifices privés et publics en diverses régions de la Suisse, proportionnés et articulés avec soin, d'une simplicité répondant à un idéal républicain).

Sources et bibliographie

  • Baulexikon, 1840
  • Geometrische Constructionen, 1841
  • H. Rebsamen, «Carl Ferdinand von Ehrenberg, 1806-1841», in NMAH, 14, 1963, 13-18
  • Artes fidei, cat. expo. Sion, 1999, 131-149
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.7.1806 ✝︎ 9.4.1841

Suggestion de citation

Carl, Bruno: "Ehrenberg, Carl Ferdinand von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019846/2004-08-26/, consulté le 30.11.2020.