de fr it

EduardJoos

La Banque nationale suisse sur la place Fédérale à Berne, construite entre 1908 et 1912. Photographie de 1929 (Bibliothèque nationale suisse, Archives fédérales des monuments historiques, Collection Wehrli).
La Banque nationale suisse sur la place Fédérale à Berne, construite entre 1908 et 1912. Photographie de 1929 (Bibliothèque nationale suisse, Archives fédérales des monuments historiques, Collection Wehrli). […]

10.2.1869 à Schaffhouse, 18.5.1917 à Berne, prot., de Schaffhouse. Fils de Robert, caissier cantonal. 1898 Virginie Ida Probst, fille de Moritz Probst. Ecole réale et apprentissage de charpentier à Schaffhouse, puis formation de technicien en bâtiment au technicum de Winterthour (dès 1887). Stages pratiques dès 1889 à Berne, Zurich et Aarau. J. fréquenta les Beaux-Arts à Paris (1892-1894) et exécuta quelques commandes pour des architectes de la ville. Il rejoignit ensuite le bureau d'architecture Alfred Hodler à Berne, où il fut d'abord chef de chantier, puis associé. J. participa à divers concours avec Hodler: en 1898, ils obtinrent le premier prix pour le bâtiment de l'université de Berne. Ses premiers édifices furent construits à Berne et à Schaffhouse. J. ouvrit son bureau en 1901. Il réalisa de nombreux bâtiments majeurs de la ville de Berne, qui ont profondément marqué l'image de la partie supérieure de la vieille ville: aile nord du Palais fédéral, Banque nationale suisse, Caisse hypothécaire, grands magasins Kaiser et Au Bon Marché, immeuble commercial de la Zytglogge, usine à gaz, aménagement de la fabrique Wander. Il laissa son empreinte également dans d'autres villes: à Colombier (NE, le collège), à Schaffhouse (la Banque cantonale et la salle des machines de l'usine électrique) et à Spiez (la gare). J. reçut plusieurs commandes pour l'Exposition nationale de 1914, ainsi que pour des projets de monuments et de ponts. Vice-président et président de la Société bernoise des ingénieurs et des architectes. Membre radical du Conseil de ville de Berne (législatif, dès 1913).

Sources et bibliographie

  • A. Aerni, «Eduard Joos», in SchBeitr., 68, 1991, 94-104
  • Architekt des Bundesplatzes: Ed. Joos 1869-1917, 1992
  • Architektenlex., 299
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.2.1869 ✝︎ 18.5.1917