de fr it

Ernst GeorgJung

27.2.1841 à Bâle, 3.12.1912 à Winterthour, prot., franc-maçon, de Bâle. Fils de Karl Gustav (->) et de Sophie Frey. 1) 1870 Fanny Biedermann, fille d'Alois Emanuel Biedermann, 2) 1889 Anna Egg, fille de Johann, marchand textile. Apprentissage de maçon et de tailleur de pierre chez Christoph Riggenbach à Bâle (1858-1861), études à l'académie d'architecture de Berlin (1861-1863 et 1865). Chef de chantier à Berlin, puis à Winterthour (villa Bühler-Egg, sur des plans de Friedrich Ludwig von Rütte, 1867-1869), J. dirigea un bureau à Winterthour de 1869 à 1907 (avec Otto Bridler dès 1889). Architecte favori des industriels de cette ville, il y construisit des villas (Bühlstein, Rychenberg), des bâtiments publics (collège Saint-Georges), des immeubles industriels et des logements ouvriers pour la Schweizerische Lokomotiv- und Maschinenfabrik et la Société pour des habitations à loyer modéré à Winterthour (Schöntal, Deutweg, Geiselweid). Principal représentant de l'historicisme à Winterthour, où il introduisit la villa de style néogothique anglais et la brique apparente, J. fit œuvre de pionnier, en Suisse, dans le domaine du logement ouvrier. Grand maître de la loge Alpina (1884-1890). Président de la Société suisse des beaux-arts (1899-1905).

Sources et bibliographie

  • Aus meinem Leben, 1909
  • G. Brossard, D. Oederlin, Architekturführer Winterthur, 1, 1997
  • Architektenlex., 301-302
  • M. Flury-Rova, «Ernst Jung - Architekt und Freimaurer», in Im Orient von Winterthur, 2004, 78-89
  • M. Flury-Rova, Ernst Jung, (à paraître)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.2.1841 ✝︎ 3.12.1912