de fr it

AndréMerian

23.3.1794 à Bâle, 3.6.1880 à Neuchâtel, prot., de Bâle-Ville. Fils de Johannes, juge au tribunal de Bâle, et de Dorothée Gengenbach. 1820 Suzanne-Julie Rothpletz. Formation agricole et militaire, puis études d'ingénieur à Karlsruhe et Munich (1817-1820). M. occupe le poste d'inspecteur des routes et des constructions hydrauliques à Bâle (1820-1831), avant de quitter la ville pour des raisons politiques. Sa carrière oscille entre des postes fixes à Glaris ou à Zurich (1836-1839) et de nombreux mandats ou expertises en Suisse alémanique. Ses domaines de compétence sont la correction des cours d'eau, l'amélioration des routes, l'établissement des premières lignes de chemins de fer et la planification urbaine. Il est par exemple l'un des initiateurs de la correction des eaux du Jura. Appelé à Neuchâtel comme ingénieur cantonal en 1848, il quitte sa charge en 1853, pour divergence d'opinion avec le Conseil d'Etat. Il effectue encore quelques mandats ou projets dans les domaines de l'hydraulique et de l'urbanisme, notamment pour les villes de Bienne et Morat (1853), de Soleure (1853-1855), ainsi qu'au Locle (1874).

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • MAH FR, 5, 2000
  • A. Hauser, Das kantonale Bauamt 1798-1895, 2001
  • INSA, 11, 2004, 183 (avec une erreur)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.3.1794 ✝︎ 3.6.1880