de fr it

ErasmusRitter

Plans en élévation et coupes du projet de grand arsenal pour Berne, réalisés par l'architecte bernois en 1757 (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Mss.h.h.XXIa.92.3, f. 38).
Plans en élévation et coupes du projet de grand arsenal pour Berne, réalisés par l'architecte bernois en 1757 (Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne, Mss.h.h.XXIa.92.3, f. 38). […]

4.6.1726 à Berne, 30.6.1805 à Berne, prot., de Berne. Fils de Johann Jakob, médecin de la ville, et de Johanna Catharina Lerber. Frère de Johann Jakob (->). 1765 Johanna Margaretha Knecht. Après une formation d'ingénieur et d'architecte (1739-1747), en particulier chez Albrecht Stürler à Berne et Jean-Michel Billon à Genève, R. fit des études pratiques en ingénierie et en architecture à Kassel et à Göttingen (1747-1749), puis à l'école des arts de Jacques François Blondel à Paris (1749-1754). Il s'appropria le langage architectonique néoclassique et approfondit ses connaissances en ingénierie dans le Bureau des dessinateurs du Roi dirigé par Jean-Rodolphe Perronet. Durant son voyage en Italie (1754-1756), il travailla dans l'entourage de Piranèse sur des projets fantaisistes d'avant-garde et s'attacha à l'architecture picturale imprégnée des styles égyptien et dorique. R. fut ensuite architecte et ingénieur à Berne (1756-1772). Il dessina les plans des maisons privées de la Herrengasse 23 (1760-1764) et de l'Amtshausgasse 5 (1764-1766) à Berne, ceux de l'ancienne Petite Rochette (1764-1770) et de l'hôtel DuPeyrou (1764-1772) à Neuchâtel, ceux des maisons de campagne des Steiger à Tschugg (1765-1775) et des Luternau à Stuckishaus (1770-1774). Parmi ses projets de constructions publiques non réalisés figurent le grand arsenal de Berne (1757), la cathédrale de Lausanne (1764-1766) et la collégiale de Soleure (1760-1763). Ceux du pont sur la Simme à Wimmis (1764-1768) et de l'église de Morges (1768-1771) échouèrent à cause d'un manque de contrôle de sa part. Après avoir postulé sans succès comme maisonneur de la ville de Berne, R. devint directeur de la douane en 1772 et n'exerça plus qu'occasionnellement sa profession d'architecte. Son intérêt pour l'archéologie lui donna l'occasion de diriger et de superviser les fouilles romaines d'Aventicum (1783-1786). Membre de la Société économique (1761) et de la corporation des Charpentiers (1764) de Berne, ainsi que de diverses académies étrangères.

Sources et bibliographie

  • Mémoire abrégé et recueil de quelques antiquités de la Suisse avec des dessins levés sur les lieux depuis 1783, 1788
  • Th. Loertscher, Erasmus Ritter (1726-1805), 1993
  • "Währschafft, nuzlich und schön", cat. expo. Berne, 1994
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.6.1726 ✝︎ 30.6.1805