de fr it

GiacomoMoraglia

7.7.1791 à Milan, 1.2.1860 à Milan, Italien. Fils d'Antonio, menuisier. Maria Turpini. M. étudia l'ornementation et l'architecture à l'académie de Brera à Milan avec Giocondo Albertolli, Carlo Amati et Giuseppe Zanoja (dès 1809); il obtint en 1821 le diplôme professionnel de la commissione d'ornato (commission d'urbanisme) dont il fut membre dès 1841. Il fit ses premières armes avec la construction de la Porta Comasina à Milan en 1826 (porte de Côme, auj. porte Garibladi). Dès 1830, la bourgeoisie lombarde lui fit de nombreuses commandes. M. réalisa d'importants édifices au Tessin: à Lugano, le siège du gouvernement (1843-1844, hôtel de ville depuis 1890), à Magadino, la villa Ghisler (1843-1844), l'église Saint-Charles (1844-1846), avec la maison communale attenante (1846, auj. cure) et à Bellinzone, le Teatro Sociale (1846-1847). Représentant du néoclassicisme tardif, M. fut membre d'académies de renom comme celles de Bologne et de Saint-Luc à Rome.

Sources et bibliographie

  • R. Bergossi, G. Cisotto, Giacomo Moraglia 1791-1860, architetto, 1991
  • Architektenlex., 382
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.7.1791 ✝︎ 1.2.1860

Suggestion de citation

Martinoli, Simona: "Moraglia, Giacomo", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.04.2008, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019902/2008-04-25/, consulté le 04.12.2020.