de fr it

FriedrichSalvisberg

5.9.1820 à Morat, 18.8.1903 à Grünen (auj. comm. Sumiswald), prot., de Mühleberg. Fils d'Adam, palefrenier à l'auberge Kreuz de Morat. 1854 Marie Suter, de Zofingue. Apprentissage de tailleur de pierre, études d'architecture à l'école polytechnique de Karlsruhe et études à l'université de Heidelberg. Architecte de Zofingue (1851-1859). Architecte cantonal de Berne (1859-1881), S. s'occupa essentiellement de la construction et de l'entretien des bâtiments publics de la ville (édifices militaires, jardin botanique, maternité) et des établissements scolaires du canton. Il travailla à l'amélioration des conditions d'hygiène dans les bâtiments publics. Il conçut des plans pour des quartiers ouvriers et l'extension de la cité. Partisan de la modernisation de Berne, il se battit avec succès pour la démolition de la tour Saint-Christophe (1865), raison probable de sa non-réélection à son poste en 1880. Son ouvrage sur la construction des bâtiments scolaires (Erläuternder Text zu den Normalien für Schulgebäude, 1870, rééd. 2003) fut une œuvre novatrice.

Sources et bibliographie

  • Architektenlex., 467
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.9.1820 ✝︎ 18.8.1903