de fr it

ConradZschokke

14.4.1842 à Aarau, 17.12.1918 à Aarau, prot., de Malans. Fils d'Alexander, dessinateur et graveur sur cuivre, et de Marie Joseph Voitel. Cousin d'Erwin (->), Friedrich (->) et Richard (->), neveu d'Alfred (->), Emil (->), Peter Olivier (->) et Theodor (->). 1) 1867 Eugénie Faure, 2) 1909 Jeanne Antoinette Disqué. Etudes d'ingénieur en génie civil à l'EPF de Zurich (1859-1862). Entré en 1862 dans la succursale de Locher & Cie à Aarau, dirigée par son oncle Peter Olivier. Employé (dès 1864), puis associé (dès 1872) des ingénieurs Antoine Castor et Hildevert Hersent à Paris. Z. créa ensuite de nombreuses entreprises en France et en Italie. Chargé de cours (dès 1891), professeur (1893-1897, à titre bénévole jusqu'en 1900) à l'EPF de Zurich. Député radical au Grand Conseil argovien (1892-1906, président en 1896-1897), conseiller national (1897-1917, président en 1902-1903). En 1900, il fonda les ateliers de constructions métalliques Conrad Zschokke à Döttingen, puis, après son retour définitif à Aarau (1909), la SA Conrad Zschokke, qu'il présida jusqu'à sa mort. Z. réalisa d'importants ouvrages hydroélectriques en appliquant la technique des caissons à air comprimé. Il construisit également des ponts, routes et tunnels, ainsi que des structures métalliques dans toute l'Europe et en Afrique du Nord. Auteur de nombreux ouvrages théoriques d'ingénierie. Docteur honoris causa de la faculté des sciences de l'université de Zurich (1901) et de l'EPF de Zurich (1915).

Sources et bibliographie

  • Fonds, ETH-BIB
  • C. Courtiau et al., Zschokke, 2006 (avec bibliogr.)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Courtiau, Catherine: "Zschokke, Conrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.01.2015. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019957/2015-01-25/, consulté le 24.10.2020.