de fr it

Marschalk deDelémont

Spender

Famille de ministériaux du prince-évêque de Bâle. Certains de ses membres remplirent à Delémont l'office héréditaire de maréchal et de préposé à la bourse des pauvres, d'où ils tirèrent leur patronyme de Marschalk et leur surnom de Spender. Ils possédaient des fiefs à Delémont et dans les environs, ainsi qu'à Bienne et à Bâle. Ulrich fut témoin en 1131 de la donation de Frienisberg au couvent de Lucelle par Oudelard de Soyhières. Imier, écuyer, cité en 1406 et 1427, apparaît à cette dernière date comme maire de Delémont. Sa sœur Anne (citée en 1416) fut la concubine d'Humbert de Neufchâtel, prince-évêque de Bâle, avant d'épouser le maître d'hôtel de la cour épiscopale, Hans (ou Johann) von Flachslanden. En 1460, Gautier (av. le 25.5.1499), époux de Marguerite de Châtel-Vouhay, était, pour le compte de l'évêque, l'administrateur de la bourse des pauvres de la ville de Bâle. La lignée masculine s'éteignit en 1546 avec le fils de Gautier, Ours, bailli de Porrentruy en 1528.

Sources et bibliographie

  • A. Daucourt, Hist. de la ville de Delémont, 1901
En bref
Variante(s)
Maréchal de Delémont