de fr it

vonEfringen

Famille originaire d'E., dans le sud du margraviat de Bade (D), bourgeoise de la ville de Bâle, où elle accède à la chevalerie au XIVe s. En 1429, elle comptait parmi les plus riches lignages bâlois. Par mariage, elle s'allia avec les d'Andlau, von Bärenfels et Ramstein. Konrad est mentionné entre 1337 et 1379, en 1371 comme Junker (titre réservé aux membres roturiers du patriciat bâlois). Marchand de drap, il fut premier prévôt des corporations en 1359 et conseiller de la corporation des marchands en 1367 et 1375. Son fils Henmann (✝︎1396) reçut le château de Dorneck en gage du duc Léopold IV de Habsbourg en 1394. Son arrière-petit-fils Bernhard est mentionné entre 1438 et 1488. Chevalier en 1451, il fut plusieurs fois membre du Conseil et président du collège des Sept (commission des finances du Petit Conseil) entre 1438 et 1462. Il vendit Dorneck à la ville de Soleure en 1485. Anna (✝︎1541), supérieure du monastère d'Hermetschwil dès 1523, réussit à ramener les habitants du village à la foi catholique en 1532. La lignée masculine s'éteignit avec Andreas, fils de Bernhard, mentionné entre 1487 et 1529, chapelain du chapitre cathédral de Bâle.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Oberrheinische Stammtafeln, 1912, no 21

Suggestion de citation

Clémence, Marcel: "Efringen, von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/019989/2004-08-23/, consulté le 26.10.2020.