de fr it

vonHeidegg

Famille de chevaliers des cantons de Lucerne et d'Argovie aux nombreuses ramifications, et dont plus d'une centaine de membres sont connus, tous ayant vécu avant 1700. Les H. furent ministériaux des Kibourg et des Habsbourg, puis de l'Empire (1245). Leur fief d'origine était le château fort de H., entre le lac de Baldegg et le Lindenberg. Heinrich Ier est le premier membre de la famille mentionné (1185). Au XIVe s., Hartmann Ier acquit les seigneuries habsbourgeoises de Wagenburg (ZH) et de Kienberg. En 1351, la famille acheta le château d'Aristau. Après 1400, elle perdit ses possessions lucernoises par dévolution. Elle était apparentée aux barons de Rüssegg et de Bechburg ainsi qu'aux les chevaliers de Hünenberg et de Landenberg-Greifensee. Dès le XVe s., certains de ses membres se mirent au service de l'Autriche et devinrent combourgeois de plusieurs villes suisses, notamment de Soleure.

Sources et bibliographie

  • GHS, 3, 309-345, 418 (avec tableau généal.)
  • H. Kläui, «Die Geschichte der Herrschaft Wagenburg im Mittelalter, 2. Teil», in ZTb 1966, 1965, 15-38