de fr it

Kilchmann

Famille de Mellingen, qui compta trois avoyers au XVe s. Les K. sont mentionnés dès 1350 à Mellingen avec Ulrich et Rudolf. Rutschman et son fils Hensli possédaient en 1418 le moulin près du pont sur la Reuss (Bruggmühle). Les premiers représentants de cette famille argovienne apparaissent comme témoins. Johans fut avoyer avant 1440, Peter et Rüdger lui succédèrent. Avec ce dernier, la famille s'éteignit à Mellingen. Dès le milieu du XVe s., plusieurs K. s'étaient fixés à Bâle où ils occupèrent des fonctions importantes, comme Hans (->) et Ludwig (->).

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 1, 1909 (généal. 3)
  • H. Rohr, Die Stadt Mellingen im Mittelalter, 1948