de fr it

Marschalk vonFrohburg

Marschalk vonWartenberg

Ministériaux des comtes de Frobourg (de la branche de Neu-Homberg après le partage de 1250 environ), attestés de 1237 à 1368. Le nom de Marschalk (maréchal) vient de leur fonction à la cour comtale, l'une des plus importantes avec celle d'échanson. Ils résidèrent au château fort de F., au-dessus de Trimbach, siège de leurs maîtres, jusqu'à sa cession en 1250, puis s'établirent au Wartenberg près de Muttenz (sans doute dans le château postérieur) et prirent le nom de Marschalk von Wartenberg. Après la vente des châteaux de Wartenberg au duc d'Autriche (1306), ils s'installèrent à Liestal, fondation des Frobourg. Ils y possédaient notamment la maison dite des Maréchaux, ainsi que des biens à Muttenz, Augst et Kappel (SO). Le premier représentant connu est Hermann, cité comme témoin entre 1237 et 1253 dans plusieurs actes des comtes de Frobourg (que ses ancêtres, sans doute, servaient déjà). Le chevalier Hermann Marschalk von Wartenberg, sans doute fils du précédent, fit confirmer un échange de biens à Augst contre des terres du couvent d'Olsberg à Lausen par le comte Hermann von Homberg, dont elles étaient un arrière-fief (1289). Il échangea en 1302, avec l'accord de sa femme et de ses enfants, un alleu à Kappel (SO) contre une vigne du Wartenberg appartenant à l'abbaye de Saint-Urbain et donna en 1303 à la maladrerie des champs à Muttenz. La famille s'éteignit avec ses fils: Gottfried (écuyer, cité jusqu'en 1320), Ulrich (écuyer, cité de 1302 à 1358) et Hugo (écuyer, cité de 1343 à 1358, peut-être en 1368 comme "chevalier de Bâle"?). Ce dernier officia comme arbitre pour l'écuyer Bruno Pfirter dans un conflit l'opposant à l'évêque de Bâle et portant sur une question de champart à Liestal (1348). Ulrich et Hugo sont appelés Marschalk von Liestal.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 4 vol., 1909-1914 (avec généal.: 4, 53)
  • W. Meyer, Burgen von A-Z, 1981, 134-137
En bref
Variante(s)
​ Marschalk von Liestal