de fr it

deMasevaux

Famille noble de Haute-Alsace (fin XIIe - XVIe s.), nommée d'après la ville éponyme (all. Masmünster). Nantwich et Burcardus en sont les premiers représentants, mentionnés en 1161. Les M. tenaient des fiefs des comtes de Ferrette, des ducs de Habsbourg, des évêques de Bâle et de Strasbourg, des abbés de Murbach et des seigneurs d'Asuel. Leurs principales possessions étaient Staffelfelden et Wittelsheim; ils tenaient en outre Delle (1361) et la seigneurie de M. (1465-1531) en gage. Certains représentants de la famille servirent l'Autriche comme conseillers, juges, envoyés ou membres de la régence d'Ensisheim et combattirent pour leur suzerain (Sempach, 1386), d'autres se distinguèrent dans l'ordre des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem; quelques-uns furent en relation avec Bâle. La famille s'éteignit en ligne masculine en 1573 avec Christoph, seigneur de Staffelfelden.

Sources et bibliographie

  • Nouveau dict. de biogr. alsacienne, 26, 1994, 2546-2549
En bref
Variante(s)
von Massmünster