de fr it

Pfirter

Famille mentionnée pour la première fois dans l'entourage des comtes de Thierstein: H. Phirretarius en 1250, puis Heinrich et Johannes en 1253 sont dits miles (soldats). Johann est mentionné comme chevalier en 1267 en même temps que ses fils Diethelm, Johann et Bruno et que leur cousin Konrad. En 1278, Johann, en présence de Rodolphe de Thierstein, échangea une terre à Pfeffingen contre des revenus à Seltisberg. L'année suivante, la famille apparaît pour la première fois dans l'entourage des comtes de Frobourg, à l'occasion d'une vente de biens par Konrad à Tenniken, avec l'accord du comte. En dehors de Liestal, les Pfirter avaient aussi des biens à Pfeffingen, Tenniken, Frenkendorf et Onoldswil. Bruno, chevalier, fit partie de la suite du comte Hermann von Homberg (1288, 1302). Les deux derniers membres connus de la famille sont Oswald (1329) et Diethelm (1330), tous deux écuyers.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 3, 1910
  • Solothurner Urkundenbuch, 1, 1952; 2, 1971