de fr it

dePleujouse

Famille noble tirant son nom du château de P., attestée dès 1105 avec Liutfrid et éteinte au début du XVe s. Elle appartient peut-être à un clan de familles emmenées par les d'Asuel, qui structure la mise en valeur seigneuriale et religieuse de la zone est de l'Ajoie aux XIe-XIIe s., avant que les comtes de Montbéliard et de Ferrette, puis les évêques de Bâle ne resserrent leur pouvoir. Huzon (cité en 1130-1140), a un frère, Warnier, et quatre fils connus: Gérard, Warnier, Huzon, Thierry, dont le fils, Hugues, dispose en 1180 de deux vassaux nobles portant aussi le nom de P. Le sort des P. est inconnu au XIIIe s., alors que le château passe à l'évêque de Bâle. Conon (av. 1332), maire épiscopal de Bienne (1292) et châtelain en Ajoie (1302), est seigneur de Morimont et chevalier en 1316. Son fils Jean (apr. 1345), prévôt de Porrentruy pendant une dizaine d'années (vers 1320), est écuyer.

Sources et bibliographie

  • W. Meyer, «Burgenbau, Siedlungsentwicklung und Herrschaftsbildung im Jura in der Zeit um 1000», in La donation de 999 et l'hist. médiévale de l'ancien évêché de Bâle, éd. J.-C. Rebetez, 2002, 91-92