de fr it

SchillingBS

Famille d'Achtburger (patriciens non nobles) de Bâle de la fin du XIIIe au XVe s., mentionnée pour la première fois en 1283 avec Heinrich. La banque et le transport de marchandises firent la fortune des S. A partir du troisième quart du XIVe s., ils furent souvent membres du Conseil, contrôleurs des comptes (Ammeister), premiers prévôts des corporations et administrateurs de la campagne bâloise. Nikolaus (mentionné entre 1365 et 1413) fut contrôleur des comptes en 1386, Wernli (->), peut-être son frère, entra en guerre privée avec la ville de Berne vers 1400. Balthasar (attesté entre 1415 et 1466), fils de Nikolaus, fut premier prévôt des corporations (1456-1461 et 1464-1465) et bailli de Waldenburg (1461-1464 et 1465). Les S. s'allièrent à des membres influents de la bourgeoisie et, dès le XVe s., à des nobles. Au milieu du XIVe s., ils acquirent le château de Bottmingen, revendu pour cause de dettes par Bernhard (->), fils de Balthasar et dernier représentant de la famille. Les S. ne semblent pas être apparentés à la famille homonyme d'artisans, originaire de Hallau et établie à Bâle en 1511.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 1, 1909, 186-208, généal. 15

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Schilling (BS)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.10.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020022/2012-10-18/, consulté le 23.09.2020.