de fr it

deVorbourg

Famille bourgeoise de Delémont, à l'origine appelée Ullin. Modestes tisserands habitant au XIVe s. le hameau au pied du château du V. (près de Delémont), les Ullin s'installèrent à Delémont où ils occupèrent bientôt d'importantes charges dans l'administration communale, puis, aux XVe et XVIe s., au service de l'évêque de Bâle. Surnommés Vorburger, ils furent anoblis au XVIe s. et entrèrent au service de princes-évêques dans le Saint Empire au XVIIe s. Le plus ancien connu est Jehan Ullin dit le Tisserand, bourgeois de Delémont, cité entre 1416 et 1464. Son fils Vernier et son petit-fils Jean Henri Ullin dit Vorburger, puis ses arrière-petits-fils Georges et Siffried furent maîtres-bourgeois. Marx V. construisit vers 1560 le château de Domont (Delémont). Son fils Jean Conrad, conseiller aulique du prince-évêque de Bâle dès 1596, devint en 1605 conseiller de l'archevêque électeur de Mayence, fonction qu'occupèrent aussi son fils Jean Philippe (->) et son petit-fils François Jean Wolfgang, dont le fils Jean François (✝︎1712) fut le dernier de la lignée.

Sources et bibliographie

  • L. Chappuis, «Généal. jurassiennes», in Actes SJE, 1929, 139-146