de fr it

vonAmsoldingen

Famille d'hommes libres, documentée du XIIIe s. au XVe s., fondée en 1273, lorsque Heinrich von Wädenswil, prévôt d'A., affranchit les fils ― Rudolf, Ulrich et Heinrich ― que lui avait donnés une femme non libre, Lücardis, d'Uebeschi; les A. n'obtinrent jamais le statut de nobles. Ulrich est en 1290 bourgeois de Berne (membre du Grand Conseil en 1294, du Petit Conseil en 1295). Berchtold, peut-être son frère, devint bourgeois de Fribourg en 1309, chevalier en 1323. Heinrich, arrière-petit-fils du prévôt, reçut en 1360 le château fort de Stocken près d'A., probablement en fief héréditaire. Wilhelm, frère d'Heinrich, fut bourgeois de Thoune (1362), châtelain pour les Weissenburg à Blankenburg (1376) et héritier de sa parenté de Rarogne en 1390. Rudolf, peut-être son petit-fils, acheta Blumenstein en 1466 et fut trésorier de Thoune (1480); la famille s'éteignit avec lui vers 1500.

Sources et bibliographie

  • von Stürler, Geschlechter, 1, 65-78
  • GHS, 1, 301-304 (avec généal.)