de fr it

vonGisenstein

Les von G., appelés aussi Geissenstein ou Gyssenstein, tirent leur nom de la localité de Gysenstein (auj. comm. Konolfingen), qui fut probablement le siège d'une petite seigneurie à laquelle appartenait le ban de Trimstein. La famille fut vraisemblablement bourgeoise de Berne dès la fondation de la ville. Il y eut plusieurs lignées. Certains de leurs membres siégèrent au Petit Conseil. Sont attestés Walter, membre du Conseil des Deux-Cents en 1226, de même que les frères Peter (1299) et Ulrich (1305-1346), tous deux au Conseil et secrétaires de ville, charge qui resta longtemps héréditaire dans la famille. Niklaus fut membre des Deux-Cents en 1377 et 1390, banneret en 1383 et avoyer de Thoune de 1385 à 1390. Ulrich, entré au Conseil des Deux-Cents en 1382, fut coseigneur de Gerzensee et banneret en 1395 et 1409. Un autre Ulrich, membre des Deux-Cents en 1392, fut banneret en 1425. Niklaus, également membre des Deux-Cents en 1396, fut châtelain de Frutigen de 1407 à 1413, avoyer de Thoune de 1413 à 1415, délégué à Zurich en 1419 et l'un des capitaines envoyés à Domodossola en 1425. Anton, enfin, fit partie des Deux-Cents en 1447 et 1453. La famille s'éteignit au XVe s.

Sources et bibliographie

  • P. Lachat, «Die Kirchensätze zu Oberburg, Burgdorf und Heimiswil bis zur Reformation», in Burgdorfer Jahrbuch , 27, 1960, 37-86