de fr it

d'Orvin

Famille noble jurassienne, mentionnée pour la première fois en 1223 avec Ulricus, miles de Ulvingen (soit d'O.). Elle possédait des biens et des taillables à O., où elle tenait aussi en fief des terres appartenant au prince-évêque de Bâle. Aucun vestige de leur château ne subsiste. Egalement vassaux des comtes de Neuchâtel, les seigneurs d'O. avaient une maison à Nidau, des terres et des revenus au bord du lac de Bienne. Jean, damoiseau, puis écuyer, est cité en 1346 comme cofondateur de l'église de Nidau. A l'extinction de la famille vers la fin du XIVe s., ses biens passèrent aux d'Orsans, seigneurs de Rondchâtel.

Sources et bibliographie

  • A. Michaud, Contributions à l'hist. de la seigneurie d'Orvin, 1923 (réimpr. 1980)
  • P. Léchot, «Orvin, petit monde à part», in Actes SJE, 1965-1966, 345