de fr it

Kerren

Famille de ministériaux des Kibourg attestée dès la première moitié du XIIIe s., dont le château ancestral (à douves) était à Kernenried. Lorsque les tensions entre Berne et les comtes de Kibourg-Berthoud s'accrurent dans la première moitié du XIVe s., Kuno (✝︎1339) entra en guerre avec la ville de Berne. Les Bernois détruisirent non seulement le château fort des K. en 1318, mais encore, lors de la guerre de Laupen (1339), celui de Rohrberg près de Huttwil, fief qu'ils tenaient des Kibourg. Werner, le frère de Kuno, était en revanche bourgeois de Berne. Son fils Rudolf épousa Verena von Oenz, nièce d'Anton von Blankenburg, le défenseur de Laupen. Une Klara K. apporta en dot une partie de la seigneurie de Kernenried à Burkhard von Erlach. Après avoir fait divers dons et fondations anniversaires au couvent de Fraubrunnen, la famille s'éteignit dans la seconde moitié du XIVe s.

Sources et bibliographie

  • Stettler, Geschlechter, 3, 42-47 (BBB)
En bref
Variante(s)
Kerro