de fr it

vonMörigen

Famille de ministériaux des comtes de Neuchâtel-Nidau, mentionnée pour la première fois en 1196 avec Burkhard. La famille détenait des fiefs importants à Mörigen et Studen (BE) et possédait des biens dispersés dans tout le Seeland. Rainold (av. 1347) fut avoyer et bailli de Büren an der Aare et son fils Burkhard (av. 1373) bailli de Nidau. Les M. acquirent la bourgeoisie de Berne lorsque Nidau passa sous la domination bernoise. Un Burkhard semble avoir été bailli de Nidau en 1408. Dans le même temps, la famille devint bourgeoise de Neuchâtel. Plusieurs M. exercèrent de hautes charges ecclésiastiques: Johanna fut abbesse de Fraubrunnen (1383), Aimo prévôt de Wangen an der Aare (1389) et Dietrich abbé de Trub (1418). La famille s'éteignit avec ce dernier.

Sources et bibliographie

  • K.L. Stettler, Geschichte und Genealogie der wichtigsten edlen Berner Geschlechter [...], 3, 1828, 372-376 (BBB)
  • P. Aeschbacher, Die Grafen von Nidau, 1924, 158, 162-166