de fr it

vonSchüpfen

Famille de ministériaux du Seeland bernois, éteinte au début du XVe s., qui exerça les droits de justice à S. au nom des Zähringen, puis des Kibourg, tout en détenant d'autres biens et droits dans le Seeland, tant en alleux qu'en fiefs. Elle figure parmi les nobles fondateurs du couvent de cisterciennes de Fraubrunnen (XIIIe s.). Par vente ou héritage, des biens et droits des S. passèrent d'abord à des monastères, puis à des nobles alliés (jusqu'au début du XVe s.). La famille s'éteignit en ligne masculine avec Rudolf (✝︎1405), dont la maison à Berne fut démolie en 1406 pour faire place au nouvel hôtel de ville et dont les biens deviendront propriété de la ville de Berne au début du XVIe s.

Sources et bibliographie

  • R.C. Schwinges, éd., Berns mutige Zeit, 2003, 125-126