de fr it

vonThorberg

Famille noble, ayant son siège à T. dans le Krauchthal, au service des ducs de Zähringen, puis des comtes de Kibourg et de Kibourg-Berthoud. Albert de Porta, cité en 1175 et 1181, aussi appelé de Tore, passe pour leur premier représentant. Il fut suivi, peut-être en ligne directe, par les chevaliers Ulrich (cité de 1212 à 1231) et Albert (cité de 1246 à 1251). Le chevalier Ulrich (cité de 1274 à 1312), membre le plus influent de la famille, fut représentant du comte Hartmann de Kibourg (1294 et 1296) et plusieurs fois administrateur de la seigneurie de Kibourg-Berthoud (entre 1295 et 1311). Il obtint de l'empereur Rodolphe Ier la juridiction de Kirchberg (BE, 1283) et de l'empereur Albert Ier une confirmation du patronage de l'église de Krauchthal (1299). Il accompagna à Rome l'empereur Henri VII qui, à Asti, lui remit en gage l'atelier monétaire de Soleure (1310). Ulrich eut cinq fils: Albert perdit vers 1300 la survivance de l'église de Bolligen et resta dans l'état laïque. Johannes, curé de Koppigen (1303-1314), étudia à Bologne, fut doyen du chapitre cathédral de Constance (1316-1336) et vicaire général (1319-1322). Dans la première moitié du XIVe s., Berchtold (cité de 1314 à 1353) joua un rôle important auprès des comtes de Kibourg-Berthoud, mais, en proie à des difficultés économiques, il dut avec son frère Albrecht vendre ou mettre en gage des biens, tel le patronage de Habstetten au profit de la ville de Berne en 1345. Sa fille Johanna entra chez les cisterciennes de Fraubrunnen en 1338. Parmi les cinq fils de Berchtold, il faut mentionner Peter (->), conseiller autrichien et médiateur lors de la conclusion de la paix qui prit son nom (1368), ainsi que fondateur de la chartreuse de T. (1397). La famille s'éteignit avec lui en 1400.

Sources et bibliographie

  • HS, I/2, 531, 818
En bref
Variante(s)
von Torberg

Suggestion de citation

Utz Tremp, Kathrin: "Thorberg, von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.10.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020091/2012-10-04/, consulté le 20.10.2020.