de fr it

vonLiebegg

Famille de chevaliers au service des Kibourg et des Habsbourg, qui habitait le château du même nom près de Gränichen. Les L. avaient probablement des ancêtres communs avec les Trostberg. La famille est documentée pour la première fois en 1241 avec Burkhard. Son représentant le plus marquant fut le poète latin Rudolf (->). Hemman (cité depuis 1382) survécut à la bataille de Sempach et parvint à conserver sa seigneurie. Plus tard encore, il s'opposa avec succès aux Confédérés. La lignée masculine s'éteignit avec lui en 1433. Les possessions familiales passèrent aux Luternau par le mariage de Margaretha, fille de Hemman.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Ritter von Liebegg, 1894
  • GHS, 3, 242-252, 418 (avec généal.)
  • J.J. Siegrist, «Über die Herren von Trostberg und Liebegg und die Anfänge der Herrschaft Trostberg», in Jahresschrift der Historischen Vereinigung Wynental, 1961-1962, 1-10
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF