de fr it

vonTrostberg

Famille argovienne de la petite noblesse qui tire son nom du château fort de Trostburg à Teufenthal. Les T. avaient probablement des ancêtres communs avec les seigneurs de Liebegg. Le premier représentant connu est Burkhart, appelé Barhant, mentionné en 1241, et le dernier, Johann, mort en 1427. Alleutiers, les T. étaient probablement libres à l'origine; plus tard, on les retrouve comme ministériaux des Kibourg et des Habsbourg. Ils reçurent en outre des fiefs, notamment des seigneurs de Klingen, de Rapperswil, de Freienstein et de Ramstein. Les T. s'allièrent surtout avec des familles argoviennes et zurichoises de la petite noblesse. Trois d'entre eux furent chanoines à Zofingue, Beromünster, Schönenwerd et Coire. La résidence familiale passa vers 1340 aux seigneurs de Reinach.

Sources et bibliographie

  • J.J. Siegrist, «Über die Herren von Trostberg und von Liebegg und die Anfänge der Herrschaft Trostberg», in Jahresschrift der Historischen Vereinigung Wynental, 1961-1962, 1-10
  • GHS, 3, 252-264