de fr it

vonGrifensee

Famille de petite noblesse, dont le château fort éponyme (comm. Flums) est mentionné pour la première fois en 1270. Les G. tenaient en fief les forges du pays de Sargans. Leur représentant le plus éminent est Peter (✝︎1460), bailli de Sargans en 1415, qui acquit les seigneuries de Haldenstein (1424) et de Wildegg (1437). En 1420, il acheta à des proches, les seigneurs de Wohlen, le château de Habsbourg; mais il dut le céder à Berne en 1457. La famille s'appauvrit vers la fin du XVe s. En 1493, Hans s'enfuit du pays pour avoir commis des faux. La seigneurie fut vendue en 1494. Les G. s'éteignirent alors en Suisse; ils trouvèrent plus tard une nouvelle honorabilité à Salzbourg. Le château passa aux mains des Gräpplang en 1544.

Sources et bibliographie

  • A. Müller, Geschichte der Herrschaft und Gemeinde Flums, 1916, 56-66 (avec généal.)
  • L. Pfiffner, Sarganserland, Burgenland, 1964, 49-50