de fr it

vonPhiesel

Famille de chevaliers des Grisons, du XIIIe au XVe s., tirant son nom du hameau de Peisel (comm. Disentis/Mustér), où les P. possédaient un château fort ou un domaine. Ministériaux ou tenanciers libres, ils sont attestés pour la première fois en 1237 avec les frères Berthold, Gottfried et Rudolf. Les P. entretenaient des liens étroits avec l'abbaye de Disentis. Gottfried guerroya toutefois contre le monastère avec Walter von Vaz, les frères von Grünenfels et les seigneurs de Pontaningen (1278). Gottfried (mentionné dès 1335) fut amman de Coire (1347, 1349 et 1359). En 1347, il se porta garant de l'évêque Ulrich Ribi contre le margrave Louis de Brandebourg. Un autre Gottfried fut avoué de la Cadi en 1371, peut-être comme lieutenant baillival des comtes de Werdenberg ou représentant de la communauté de la vallée. Les P. sont mentionnés pour la dernière fois avec Janal Gottfried, assesseur au tribunal arbitral de l'abbé de Disentis en 1438.

Sources et bibliographie

  • O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 346
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Variante(s)
von Peisel