de fr it

daGnosca

Branche de la famille Magoria, Capitanei de Locarno, qui, depuis le XIIIe s. au moins, résida dans le château de G., dont elle prit le nom. Le premier représentant connu est Lanfranco qui, en 1277, reçut en fief de l'évêque de Côme des biens immobiliers et des régales dans les paroisses de Bellinzone et Locarno. En 1330 Giacomo, dit Cattaneo, fils de Luterio, fonda par testament l'église Sainte-Marie (auj. Saint-Roch) à Bellinzone. Dans la seconde moitié du XIVe s., une branche de la famille, après avoir quitté les fiefs épiscopaux, s'établit à Claro, où elle entra en possession de nombreux biens immobiliers, droits de dîme et seigneuriaux qui se concentrèrent surtout entre les mains de Ubertino, dit Chierico (->). A la mort de ce dernier, ses fils (Giacomino, Cristoforo et Giovannolo) continuèrent à occuper une position dominante au niveau local. Parmi eux, se distingua particulièrement Giacomino, le dernier représentant mâle de la famille. Celui-ci, dans son testament de 1456, institua héritier universel Pietro Magoria de Bellinzone.

Sources et bibliographie

  • L. Brentani, L'antica chiesa matrice di S. Pietro in Bellinzona, 2, 1934, 48-51, 80-83, 103-106
  • MDT, série 2
  • K. Meyer, Die Capitanei von Locarno im Mittelalter, 1916, 18-19, 22-23, 43, 351, 523
  • G. Pometta, Briciole di storia bellinzonese, 1977

Suggestion de citation

Ostinelli, Paolo: "Gnosca, da", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.09.2007, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/020173/2007-09-12/, consulté le 26.11.2020.