de fr it

Canonica de Criviasca

Famille probablement originaire de Côme. Vers 1250, quelques C. s'établirent dans le val Capriasca (d'où la dénomination "de Criviasca"). Après 1260, trois branches distinctes sont attestées dans la région. Elles obtiennent de l'évêque de Côme la confirmation de leurs fiefs, constitués principalement de terres à Bigorio et à Sala, de forêts dans le val Colla et d'une dîme à Aranno. Au XIIIe s., les C. faisaient partie, avec les Rusca et les Quadri, des nobiles consociati de la Capriasca. Par la suite, la famille ne joua plus de rôle public de premier plan. Les fiefs se transmirent en ligne directe jusqu'au milieu du XIVe s., puis passèrent aux collatéraux. Une branche de la famille résidait à Tesserete, une autre peut-être dans la tour ou maison forte de Redde, sur le territoire de Vaglio. Toutefois, au XIIIe s. déjà, certains C. résidaient en dehors de la Capriasca, particulièrement à Dassone, entre Cadro et Dino. Propriétaires de nombreux biens fonciers dans la région, ils furent également mayors du monastère de Saint-Carpophore. Au Moyen Age toujours, les C. sont aussi attestés à Carnago (hameau d'Origlio), Sala, Lugaggia et Comano.

Sources et bibliographie

  • Schaefer, Sottocenere
  • G. Vismara et al., Ticino medievale, 1990, 161